Dans les yeux d'une Vegan

Publié le par BowtieFly

Bonjour à tous,

Mon premier article...

Ca fait très très très longtemps que je n'ai pas tenu un blog, espérons pour vous que celui-ci dura plus longtemps que tout ceux que j'ai pu avoir jusqu'à présent !

Mon titre, évocateur me direz-vous, suggère que je vais vous faire part de ce que tous les Vegans ressentent...

Cette idée, m'est venue tout simplement suite à une superbe vidéo d'une demoiselle qui a expliqué comment les Vegans voyaient la nourriture non Vegan.

Cette demoiselle parlant en anglais (https://www.youtube.com/watch?v=baffBE-1Lg4&feature=youtu.be&list=PLmIqdlomtuStFtMawXWLcH9Ia2TFFkDZ3), je me dis que si j'expose mon point de vue en Français, cela pourra donner un bon écho à sa vidéo.

Alors tout d'abord, premier avertissement qui n'en est pas vraiment un : je ne suis pas là pour vous critiquer, je ne suis pas là pour vous donner mauvaise conscience ou pour vous faire passer pour de mauvaises personnes !
Tout ce que je vais dire est dans l'unique but de vous expliquer ce que les Vegans voient quand on parle de nourriture non vegan.

Sachez ensuite d'un Vegan, pour ceux qui aurait la mauvaise transcription, est une personne qui ne consomme pas de chair animal et ne consomme pas de produits issues de l'animal et également qui ne porte pas d'animal.
Basiquement, le Vegan exclu de sa consommation (qu'elle soit alimentaire, de beauté ou d'habillement) les produits animaux.

Voilà, maintenant que nous avons posé ceci, je vais vous expliquer ce qu'un Vegan voit quand il est confronté à de la nourriture non Vegan, des habits ou de la cosmétique non Vegan :
- Quand nous voyons de la viande : nous voyons ce qu'étais auparavant une vie, un être vivant, qui respirait et ressentait la douleur, la peur, la compassion, l'envie de vivre.

- Quand nous voyons du lait ou du fromage : nous voyons une vache à qui les industriels ont retiré son petit veau, qui beugle à la mort, qui souffre de la perte de son enfant.

- Quand nous voyons des œufs : nous voyons des milliards de poussins mâles broyés dans une machine infernale, n’ayant jamais rien demandé et nous voyons également des poules dont le bec a été coupé.

-Quand nous voyons du maquillage non Vegan : nous voyons des animaux utilisés en laboratoire, torturés, scalpés, souffrants pour que vous puissiez vous maquiller.

- Quand nous voyons un manteau de fourrure ou des bottes en cuir : nous voyons un animal agoniser, criant de douleur, se faire dépecer pour sa peau.

Finalement, à chaque fois que nous voyons de la nourriture non Vegan, ou que nous voyons des habits ou de la cosmétique non Vegan, nous voyons ce que c'était avant, on voit la vie, nous voyons la souffrance traversée, nous voyons le malheur, les cries, la douleur...
Comme dirait quelqu'un que je connais "quand on voit des produits non Vegan, on a automatiquement en subliminal des images de l'animal en train de souffrir puis mourir".

Imaginez vous deux secondes à notre place :
Quand on voit du fromage, on voit le veau se faire retirer de sa mère pour finir mort dans une assiette... On voit la mère pleurer son enfant, et finir accrocher à des machines pour lui pomper tout son lait, pour quel but ? Celui de satisfaire les papilles de l'humain...

L'humain, qui au passage, est le seul être vivant qui à l'âge adulte consomme encore du lait !

Maintenant, retournons la situation dans notre contexte :
Chères demoiselles, on vous violent, et ensuite, on vous prend votre enfant, on le tue et on le met en assiette...
Ensuite, on vous traîne jusqu'à une machine pour vous pomper tout votre lait : Vous ne servirez qu'à ça tout votre vie...

Quel est votre ressentie à présent ?

Vous trouverez la comparaison un peu forte, sans doute, et pourtant, quelle est la différence ?

On se permet d'utiliser des vies, les manipuler, les torturer, les tuer pour notre propre plaisir, mais on ne pourrait pas faire la même chose avec l'être humain, pourquoi ? Je vous le demande...

Voilà, un Vegan, lorsqu'il voit des produits non Vegan, il voit juste ce qui était auparavant la vie, car oui, avant d'être en assiette, on parle bien d'êtres vivants, sensibles, qui ressentaient la douleur, la souffrance...

J'espère que vous aurez été attentif et que mon article vous aura servi à comprendre ce qu'un Vegan ressent et voit.

(ps : je suis désolée si il y a des fautes, je suis une ancienne dyslexique et parfois, avec la fatigue, mes troubles reviennent.).

Bien le bonsoir !

A bientôt j'espère.

Commenter cet article